Patate douce

Patate douce

    Ipomea batatas


originaire d'Amérique centrale et d'Amérique du Sud où l'on trouve de très nombreux cultivars


Exigences de la plante

  1. Sol : profond, structuré, , plutôt limoneux ou argilo-limoneux, drainant.

  2. Climat : plante tropicale volubile  de la famille méditerranéenne des Convolvulacées. La patate douce s'aclimate très bien sous nos climats tempérés pourvu qu'elkle ait suffisamment de chaleur. Son zéro végétatif se site vers les 15°C. Elle peut être cultivée sous serre ou en plein champ.

  3. Eau : besoins en eau importants. Arrosages réguliers nécessaires. Attention à ne pas utiliser une eau trop fraîche. 

 

Cycle de la culture

Culture annuelle qui se cultive avec un cycle végétatif proche de celui des courges. La patate douce se conserve aussi très bien en hiver.

Ramassage après un soulevage mécanique. L'épiderme est relativement fragile et il faut un travail en douceur.

 

Mise en place de la culture

  1. plantation : des mottes de 3 cm sous abri ou en plein champ directement en place dès que la température est au-dessus des 15°C. 

  2. récolte: en septembre 

Utilisation

La patate douce est riche en fibres, en vitamines A, C, B6 et E, en béta-carotène qui est un précurseur de la vitamine C, en anti-oxydants, en potassium, calcium et fer.

Contrairement à la pomme de terre, la patate douce est peu riche en lipides. Elle n'apporte que moitié moins de calories. Elle a un faible indice glycémique et est donc intéressante pour les régimes diabétiques. Les diététiciens la conseillent aussi pour l'alimentation des bébés, dès les premières cuillers!

© DUCRETTET | Plan du site | Recherche | Conditions générales de vente | Mentions légales | Crédits Google+