Le greffage

LE GREFFAGE DES TOMATES ou DES CUCURBITACEES

INTERÊT

 

  1. En tomate : Le greffage s'est développé d'abord pour des résistances aux maladies du sol comme le Corky Root. Aujourd'hui, le greffage se fait aussi pour des gains de rendement et de précocité par la vigueur apportée, notamment en fin de culture. En culture chauffée, c'est aussi un gain d'énergie. Les plantes sont aussi plus résistantes aux maladies d'affaiblissement comme le Pythium, Pepino Mosaic Virus, ToCV , et sont donc plus productives.

 

  1. En cucurbitacées (concombre, melon et pastèque) : le greffage apporte vigueur et résistance au Fusarium : Fon0,1,2 (Fusarium oxysporum sp. niveum), Foc 1,2,3 (F. o. sp cucumericum), Fom 0,1,2,1-2 (F. o. sp melonis)

 


TECHNIQUE

 

  1. En tomate : le greffage de tête est le plus courant. Il consiste à couper le porte-greffe sous les cotylédons et à l'associer avec le greffon (variété) en les maintenant par une pince ou une bague en silicone.
  2. En courge : la même technique peut être utilisée
 

Conduite culturale

 

La reprise : est favorisée par une maitrise climatique de la température, hygrométrie et éclairage. Après 8 jours environ, le jeune plant est repiquable en grosse motte de tourbe (pour les plantations en sol) ou de laine de roche (pour les plantations en hydroponique).

Conduite culturale après repiquage : Le plant peut être conduit sur une seule tête ou encore être étêté au dessus d'une jeune feuille.

Dans ce cas, la conduite se fait en 2 ou même 3 têtes. Les bourgeons axillaires à l'aisselle des feuilles sous-jacentes se développent pour former les 2 tiges principales.  Cette méthode est intéressante, car la qualité des premiers bouquets est souvent meilleure. La vigueur racinaire (apportée par le porte-greffe) est compensée par une végétaion plus abondante.
En hiver, on submerge entièrement le fossé de manière à protéger les plantes du gel.

 

Récolte

 
A partir de 1 à 2 mois après la plantation ou le semis, par coupes régulières sur 20 cm pendant toute la saison. En culture en fossé, on tasse les tiges après chaque coupe. Après plusieurs récoltes, passer un rouleau sur les tiges

 

Aspects phytosanitaires

 

Fonte des semis  
 
Altises 
 
Voir traitements éventuels selon homologations . Consulter le site e-phy.agriculture.gouv.fr
 
© DUCRETTET | Plan du site | Recherche | Conditions générales de vente | Mentions légales | Crédits Google+