Arachide

la plante

 

L'arachide est surtout cultivée comme oléagineux à garnde échelle, mais elle est également intéressante pour l'usage alimentaire sous diverses formes : arachides grillées, beurre d'arachide, etc. Les graines, appelées cacahuètes, sont excellentes fraîches ou séchées.

Les arachides contiennent une forte quantité de vitamines du complexe B, qui sont peu altérées par la transformation.

 

Les fanes, si elles sont bien séchées ont une valeur proche de celle de la luzerne.  


 



 

Mise en place de la culture

 

SEMIS

 

Nos semences sont livéres avec la coque. En effet, la graine est fragile et doit être protégée par sa coque. En revanche, le semis se fait après avoir décortiqué la gousse. Attention à ne pas casser les graines au décorticage.

Germination en 6 à 12 jours à une température au moins égale à 20°C.

Semis direct en place à 3 - 5 cm de profondeur dès les premiers beaux jours.

Densité : 30 à 40 cm d'espacement entre les rangs et 10 à 15 cm sur le rang, éventuellement en poquets de 2 ou 3 graines. Au total, 400 à 800 grammes / are ou 600 à 1 800 pieds / are.

Sol : semer de préférence en sol léger qui réchauffe vite et qui est bien drainant pour faciliter la mâturation.

 

Fertilisation : L'arachide est une Légumineuse et à ce titre fixe l'azote atmosphérique. Elle est très peu exigente en engrais. Au contraire, un excès d'engrais azoté engendre un développement excessif du feuillage et provoque l'apparition de gousses vides. Le Calcium, et dans une moindre mesure le soufre, sont importants

 

Conduite culturale

 

Le cycle cultural est de 100 à 150 jours. Une seule exigence majeure : de la chaleur. La température optimale est de 28 à 35°C. En-deça, le cycle s'allonge. En France, la récolte de gousses devient incertaine dans les régions septentrionales.
Fertilisation : L'arachide est une Légumineuse et à ce titre fixe l'azote atmosphérique. Elle est très peu exigente en engrais. Au contraire, un excès d'engrais azoté engendre un développement excessif du feuillage et provoque l'apparition de gousses vides. Le Calcium, et dans une moindre mesure le soufre, sont importants.

Irrigation: Les besoins en eau sont importants sauf en phase finale de mâturation.

Il est possible, mais pas toujours nécessaire de  buter les plantes. Certaines des fleurs sont naturellement entérrées et produisent les gousses

Récolte


La floraison étant étalée, toutes les gousses (cacahuètes) ne sont pas mûres en même temps. On récolte usuellement lorsque
La récolte se fait en coupant la racine pivotante lorsque les feuilles commencent à virer au jaune et lorsque les coques ont atteint leur plein développement.

 

On récolte en sortant de terre les coques et en rassemblant des andains. La teneur en eau des gousses est alors élevée, de l'ordre de 35 à 50%. Il faut rapidement l'abaisser pour conserver les qualités nutritives de l'arachide. 

 Le battage est plus facile lorsque les fanes ont séché 2 à 3 jours.

Le rendement est très variable sous nos climats tempérés et dépend beaucoup de la température de la saison.

Accessoirement, on récolte le fourrage.
© DUCRETTET | Plan du site | Recherche | Conditions générales de vente | Mentions légales | Crédits Google+